Millésime 2013 : un premier bilan réservé

10
oct.
2013

Après un printemps catastrophiquement pluvieux (nous avons à Jurançon dépassé la pluviométrie de 2012 le 4 juin soit 950 mm), l’été chaud et ensoleillé ne pansera pas toutes les plaies…

Le mois de juin pluvieux et froid a perturbé fortement la floraison en provoquant de la coulure (les fleurs avortent et tombent) et du millerandage (petits grains). Les grappes sont donc peu fournies sur la plupart des ceps : la récolte sera globalement faible.

Le mildiou a été particulièrement virulent dès le réchauffement des températures (fin juin) et a profité de l’humidité permanente du mois de juillet malgré les traitements à répétition. Les parcelles en haut des coteaux exposées à l’ouest ont subi des dégâts conséquents sur feuille et parfois sur grappe. Les produits à base de cuivre, dont bien sûr la bouillie bordelaise (le cuivre est la seule matière active utilisable en bio), sont des produits de contact qui ne modifient pas la physiologie de la plante mais ils sont lessivables et donc d’utilisation compliquée par mauvais temps.

Les beaux mois d’août et de septembre ont toutefois permis de rattraper un peu de retard, et grâce à leur petite taille et leur pellicule épaisse, les baies de Petit et Gros Manseng ont bien résisté aux pluies de ce début d’octobre (préjudiciables dans beaucoup de régions viticoles).

Le soleil revient pour une semaine au moins, et après beaucoup de soins et de travaux, les grappes dorent lentement. Les vendanges ne commencent pas avant le 21 octobre cette année et nous avons souvent de très beaux automnes en Béarn : la récolte sera faible mais elle peut être de qualité !

Clos Lapeyre

La Chapelle de Rousse - 257 Chemin du Couday, 64110 Jurançon
Tél. : +33 5 59 21 50 80 - Email : contact@jurancon-lapeyre.fr

Clos Lapeyre, domaine viticole familial sur les coteaux de Jurançon
Propulsé par Appolo Hublot